Dessalinisation de l’eau de mer grâce au graphène

Récemment, un groupe de chercheurs du Manchester Institute of Science and Technology a fait une percée majeure dans le processus de dessalement à base de graphène. Ils ont réussi à éliminer 97 % des sels courants d’une manière efficace sur le plan énergétique. La technologie actuelle de dessalement par osmose inverse est très gourmande en énergie et les coûts d’investissement des usines de dessalement sont élevés. D’ici 2025, 14 % de la population mondiale connaîtra une pénurie d’eau, ce qui rend cette découverte très importante. De plus, la technologie de filtration à base de graphène pourrait arriver dans votre cuisine très bientôt.

Ce contenu a été publié dans Ecologie, Technologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.