Victor Hugo – Détruire la misère (1849)

Un texte criant de vérité et d’actualité !

« Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les  dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.
La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.
La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.
Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

Dom Helder Camara

Publié dans Droits de l'Homme, Economie, Politique, Sociologie | Commentaires fermés sur Victor Hugo – Détruire la misère (1849)

Que se passe-t-il à la Deutsche Bank

Les cours de la DB ont perdu plus de la moitié de leur valeur en un an. Personne n’en parle dans les media main stream mais visiblement ça ne va plus pour la deuxième banque européenne (après HSBC). Rassurez-vous, bonnes gens, tout va bien, ne vous inquiétez pas, vos  dirigeants veillent au grain !

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Que se passe-t-il à la Deutsche Bank

Michel Onfray – Nous sommes gouvernés par des crétins

Publié dans Droits de l'Homme | Commentaires fermés sur Michel Onfray – Nous sommes gouvernés par des crétins

Bernard Stiegler : « La société est dominée par la folie ordinaire…»

Publié dans Politique | Commentaires fermés sur Bernard Stiegler : « La société est dominée par la folie ordinaire…»

La Paille et la Poutre

L’essayiste Jean Bricmont analyse les ressorts du rapport qui accuse, entre autres, la Russie de manipulation de l’information. Selon lui, les auteurs du rapport véhiculent une vision du monde symptomatique du déclin de l’Occident.

Par Jean Bricmont

 

“Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ?” (Luc, 6, 42)

Étant physicien et non spécialiste des sciences humaines, je ne suis pas habitué au niveau auquel peuvent s’abaisser certaines recherches dans ces domaines. Par conséquent, je suis tombé de ma chaise en lisant «Les manipulations de l’information, un défi pour nos démocraties», rapport rédigé par quatre experts du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie du ministère des Affaires étrangères (CAPS) et de l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire (IRSEM), et présenté ce 4 septembre lors d’un colloque à l’Ecole militaire, en présence de la ministre des Armées Florence Parly.

Le rapport se veut académique et encyclopédique : on y parle de Foucault et Derrida, du relativisme, des pseudo-sciences, de l’opinion de Marc Bloch en 1921 sur les fausses nouvelles durant la Première Guerre mondiale, des analyses de Gérald Bronner et de Jacques Ellul ; on y trouve des mots russes comme dezinformatzia (p. 52) qui est supposé être l’origine du mot français «désinformation». On y parle de l’Indonésie, du Vietnam, de l’Amérique latine.

Ce n’est donc pas un document limité à la supposée ingérence russe dans les affaires françaises, même si le plat de résistance du texte est constitué par la «désinformation russe».

Mais comment faire un travail aussi apparemment exhaustif sur la désinformation en ne mentionnant nulle part :

– Les faux charniers de Timisoara en 1989 lors du reversement de Ceaucescu.

– L’affaire des bébés jetés hors des couveuses au Koweït lors de la première guerre du Golfe. (*voir video sur youtube, l’infirmière était en fait la fille de l’ambassadeur du Koweit à Washington)

– L’affaire des armes de destruction massives en Irak, sauf de façon très marginale (p. 187).

– Les usages des armes chimiques en Syrie, qui sont systématiquement mises sur le dos du gouvernement syrien, alors que des experts américains en armements ont, au moins en 2013, catégoriquement réfuté ces assertions. Continuer la lecture

Publié dans Politique, Sociologie | Commentaires fermés sur La Paille et la Poutre

Le Roundup cancérigène : Monsanto était au courant depuis plus de 30 ans, selon un chercheur

Souce : Wikistrike

Nouvelles révélations qui confirment que Monsanto n’est pas dans l’ignorance face au danger du Rondup

De nouvelles révélations pourraient venir écorner l’image du géant Monsanto, déjà aux prises avec de nombreux scandales.En mars dernier, l’OMS a établi que le glyphosate, composant principal du désherbant RoundUp, était possiblement cancérigène. Cette décision avait rapidement été contestée par Monsanto, qui estime que les preuves étaient « insuffisantes ». Quelques mois plus tard, en juin, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a annoncé son intention d’interdire la vente du glyphosate en libre service. Là encore, Monsanto s’est indigné, se plaignant qu’aucune « raison légitime ne vienne justifier cette décision ».

Pourtant, l’entreprise pourrait connaître depuis de nombreuses années du risque de cancer lié à son désherbant.Anthony Samsel, un chercheur américain issu du prestigieux Massachussets Institute of Technology de Cambridge, affirme avoir trouvé la preuve que la société Monsanto connaissait depuis 1981 les risques cancérigènes du glyphosate et en aurait caché l’existence.

Quelles sont les éléments de preuve ?

Le chercheur se serait procuré l’ensemble des travaux scientifiques réalisés par Monsanto entre 1970 et 1983 pour faire homologuer le RoundUp au près des autorités sanitaires. Toutes les recherches ont été commandées par l’entreprise à des laboratoires indépendants.

Parmi les milliers de pages, une étude constate que l’exposition prolongée de rats au glyphosate provoque des cancers (adénomes et carcinomes) de l’hypophyse (une glande du cerveau) des seins des femelles et des testicules des mâles.

D’après Anthony Samsel, Monsanto n’aurait jamais publié ces résultats mais les aurait remplacé par d’autres, antérieurs et sans lien direct. Par ailleurs, ces recherches n’ont jamais été publiées dans quelque revue scientifique que ce soit, ni transmises à l’EPA (l’agence américaine de protection de l’environnement).Dans les recherches initiales, le risque de cancer aurait été clairement établi chez des rats exposés au glyphosate pendant 26 mois.

Or, l’entreprise n’aurait publié que les résultats obtenus sur des rats exposés au glyphosate seulement 3 mois.Enfin, l’ensemble des travaux aurait été classé « secret de fabrication« , ce qui en garantissait la confidentialité.

Publié dans Economie, Médecine | Commentaires fermés sur Le Roundup cancérigène : Monsanto était au courant depuis plus de 30 ans, selon un chercheur

Le Polyter® de Philippe Ouaki

Philippe Ouaki , l’homme qui fait pousser les arbres au Sahel.
Le polyter® est un hydro-rétenteur constitué de petits granulés qui a le pouvoir de retenir l’eau ! Le polyter® a été mis au point par Philippe Ouaki Di Giorno, horticulteur français installé dans le Gers.

Une économie d’eau et un rendement accru
En se transformant en gélatine, les petits granulés de polyter® (semblables à de fins cristaux vert pâle) nourrissent le sol en eau et nutriments, sans avoir besoin ou presque d’arroser les cultures. Le polyter® peut en effet gonfler et retenir jusqu’à 300 fois son volume en eau ! Philippe Ouaki estime que son invention permet d’économiser de 50 à 80 % d’eau tout en augmentant les rendements jusqu’à 30 %.

Le site : Soliter

Publié dans Ecologie, Technologie | Commentaires fermés sur Le Polyter® de Philippe Ouaki

Energie renouvelable

Ce n’est pas dans les journaux, une révolution silencieuse se produit dans le monde. Les énergies renouvelables deviennent moins coûteuses que les combustibles fossiles. Cela signifie que progressivement le choix de l’énergie éolienne et de l’énergie solaire ne sera plus un choix éthique mais économique. Et cela accélèrera passage aux énergies renouvelables.
Dans des pays comme le Brésil, l’Australie, le Chili et certaines régions des États-Unis, les investisseurs passent aux énergies renouvelables pour de simples raisons financières. Le prix de l’énergie solaire et éolienne continuera de baisser et, dans de nombreux pays, l’énergie renouvelable se substituera aux énergies fossiles et nucléaires. Dans les Canaries, l’île del Hiero est passée au 100% renouvelable.

Publié dans Technologie | Commentaires fermés sur Energie renouvelable

La voiture autonome en test à Rouen

Publié dans Science, Technologie | Commentaires fermés sur La voiture autonome en test à Rouen

Toshiba va sortir une nouvelle batterie qui se charge en 6 minutes

Publié dans Technologie | Commentaires fermés sur Toshiba va sortir une nouvelle batterie qui se charge en 6 minutes