Un nouveau procédé de stockage d’énergie.

OgresLe problème du stockage de l’énergie électrique et son coût constitue un verrou au développement massif de l’énergie renouvelable, à cause de l’intermittence de l’éolien et du solaire.

La startup Sink Float Solutions propose une nouvelle solution pour le stockage de l’électricité dont le coût est 5 à 20 fois moindre que les procédés de stockage actuellement utilisés (pompage-turbinage et batteries).
A l’instar des stations de transfert d’énergie par pompage, la technologie OGRES (Ocean gravity Energy Storage) exploite l’énergie potentielle de masses solides (en béton) sur des dénivelés de 2.000 à 8.000 mètres, offerts gratuitement dans la quasi-totalité des zones océaniques.
Le système OGRES fonctionne comme une batterie géante : il est déchargé quand toutes les masses sont au fond de la mer ; il est rechargé quand toutes les masses sont remontées près de la surface. En phase de rechargement, l’électricité à stocker est utilisée pour remonter les masses (mode moteur) . En phase de déchargement, l’électricité est produite par la descente des masses (mode générateur).
Le procédé présente, selon l’inventeur, Christophe Stevens, une flexibilité totale : le ratio capacité/puissance peut être adapté à tous les besoins et le système peut être vendu et/ou déplacé selon l’évolution du marché ou d’autres conditions.
Le marché de cette innovation se chiffre en milliards d’euros car à terme – impératifs climatiques obligent – notre économie devra passer à l’énergie renouvelable.

Source : www.sinkfloatsolutions.com
Vidéo de présentation : www.sinkfloatsolutions.com
Document Acrobat à télécharger : OGRES 9 pages

Ce contenu a été publié dans Ecologie, Economie, Technologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.