Des billets qui parlent

Pas contents, les Espagnols. Pour montrer leur indignation face à la crise économique et aux mesures d’austérité, ils ont décidé de faire passer un message aux politiques et aux banques du pays, qu’ils accusent d’être responsables de la situation économique. Comment? En écrivant leur mécontentement sur des billets de banque ! Un processus qui existe depuis 2011, mais qui a été amplifié ces derniers mois.

Billet5Euros

“Les politiciens et les banquiers, un malheur pour la nation”

Ce contenu a été publié dans Economie, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.