Les vraies raisons de la disgrâce de DSK

DSKUn rapport des services russes de sécurité (FSB) préparé à l’attention de Vladimir Poutine, affirme que DSK avait découvert que les réserves d’or américaines avaient disparu. Ce document affirme que c’est pour cette raison que le directeur général du FMI a été emprisonné. L’ancien chef du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn aurait été inculpé et emprisonné aux États-Unis pour crime sexuel pour l’empêcher de révéler que l’or des États-Unis situé au Bullion Depository à Fort Knox était “manquant ou porté disparu” .

Selon ce rapport secret du FSB, M. Strauss-Kahn était devenu « de plus en plus gênant ». Peu avant son arrestation, les États-Unis ont commencé à retarder la livraison de 191,3 tonnes d’or promises au FMI conformément au deuxième amendement de l’accord signé par le Conseil exécutif en avril 1978. Cet or devaient être vendu pour financer ce que l’on appelle les droits de tirage spéciaux (DTS). Il semblerait que DSK ait soulevé la question auprès de fonctionnaires proches du président Obama. Il fut également contacté par la CIA qui lui aurait rapporté la preuve que tout l’or détenu par les États-Unis avait disparu.

DSK prit alors des dispositions immédiates pour se rendre à Paris. Il fut contacté par les agents de la DGSE et sachant que les autorités américaines étaient à sa recherche, il tenta de quitter de New York via l’aéroport de JFK. Ces agents lui conseillèrent de ne pas prendre son téléphone portable car la police pouvait le tracer.

Strauss-Kahn fut arrêté sur un vol Air France à destination de Paris. Il aurait, semble-t-il commis l’erreur d’appeler l’hôtel depuis l’avion afin de récupérer son portable. Les agents américains furent alors en mesure de repérer son appel et de l’arrêter.

Poutine, à la lecture de ce rapport, a pris la défense de M. Strauss-Khan et devient le premier leader mondial à confirmer que le directeur du FMI a été victime d’un complot. Poutine a ajouté : “Il est difficile pour moi d’évaluer les motifs politiques cachés mais je ne peux pas croire à la version officielle des faits. »

Ron Paul, membre du Congrès et candidat à la présidence en 2012, a longtemps affirmé sa conviction que le gouvernement américain et la réserve fédérale mentent sur le volume réel des réserves d’or détenues à Fort Knox. Fin 2010, il a même présenté un projet de loi visant à effectuer un inventaire du stock d’or, mais ce projet a été battu en brèche par l’administration Obama.

Lorsque la question a été directement posée par des journalistes s’il croyait qu’il n’y avait pas d’or à Fort Knox Paul a donné cette réponse : ” Je pense que c’est une possibilité . ”

Il est également intéressant de noter qu’à peine 3 jours après l’arrestation de M. Strauss-Kahn, le député Paul a invité les États-Unis à vendre les réserves d’or en disant: « Compte tenu du prix élevé et le problème de la dette énorme, il faut par tous les moyens vendre au prix le plus haut. Cependant, dès 2009, différents rapports diffusés aux USA affirment qu’il n’y a plus d’or à vendre.

Ce contenu a été publié dans Economie, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.