Couper Internet est une atteinte aux droits de l’Homme

Couper InternetLe conseil des droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies a adopté, le 1er juillet, une résolution visant à condamner la coupure d’Internet, malgré une pression des États qui étaient contre cette décision. Couper internet est désormais une atteinte aux droits de l’Homme.

Le Conseil des Droits de l’Homme condamne « sans équivoque les mesures qui visent à empêcher ou à perturber délibérément l’accès à l’information ou la diffusion d’informations en ligne, en violation du droit international des droits de l’homme » et « invite tous les États à s’abstenir de telles pratiques et à les faire cesser ».

Cependant, cette mesure n’est pas contraignante, mais elle envoie un message fort, puisque cette résolution suit une récente coupure en Turquie.

L’accès à l’information reste un droit essentiel auquel chaque être humain a droit. En prenant cette décision, l’ONU complète en précisant que chaque droit humain se doit d’être également protégé en ligne

Ce contenu a été publié dans Droits de l'Homme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.