La transparence vue par la Commission européenne

La Commission européenne vient de rendre public divers documents relatifs aux rapports qu’elle a pu avoir avec l’industrie du tabac dans le cadre des négociations commerciales que mène l’Europe avec le Japon et les États-Unis. Dans tous ces documents (correspondance et minutes des rencontres avec les lobbies du tabac) presque tout est censuré, y compris le nom des lobbyistes de l’industrie du tabac et des officiels de la Commission ayant pris part aux discussions. Dans une lettre de 14 pages intitulée “British American Tobacco”, 95% du texte est caviardé, jusqu’à la signature de l’auteur. C’est ce que Bruxelles appelle la transparence !

Transparence

Ce contenu a été publié dans Droits de l'Homme, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.