Un médecin de 66 ans témoigne : « Je me suis soigné à l’Hydroxychloroquine + Azithromycine »

Il faut faire confiance aux professionnels de santé : ce n’est pas aux politiques de déterminer le traitement à appliquer, mais aux médecins … surtout quand un médicament est ancien et bien connu.

Lire aussi :  Les vaccins à ARN messager sont inutiles et dangereux.

Publications similaires