Nicolas Doze : “La Fed n’a plus de boussole”

Mis en ligne le 10 mai 2013 par Olivier Demeulenaere

La Fed imprime l’équivalent d’un New Deal par mois, en pure perte : Les banques et les marchés sont inondés de liquidités mais ne savent pas où les investir. Avec des taux nuls comment trouver en effet du rendement, sauf à prendre des risques extravagants ? D’où les bulles qui gonflent sans cesse. C’est une politique de la fuite en avant et les banquiers centraux reconnaissent que “le risque est monstrueux”, dit N. Doze, mais ont-ils encore le choix ?

Ce contenu a été publié dans Economie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.