Les pilotes de la coalition US interdits de frapper Al-Quaïda en Syrie

Le CanardEnchainéLes pilotes américains et alliés de la coalition opérant en Syrie et en Irak ont reçu l’ordre de ne jamais frapper les terroristes du groupe Front al-Nosra, la filiale syrienne d’Al-Qaïda, révèle le Canard enchaîné du 6 octobre. “La Turquie (membre de l’Otan), l’Arabie saoudite et le Qatar (alliés et clients des Etats-Unis et de la France) arment et financent cette Armée de la Conquête”, une force “dirigée par le Front Al-Nosra (branche syrienne d’Al-Qaïda)”, écrit le Canard.

“Les pilotes américains et alliés ont, voilà plus d’un an, reçu l’ordre de ne jamais balancer le moindre missile sur ces héritiers de Ben Laden. Une interdiction encore valable aujourd’hui”, poursuit le journal célèbre pour ses révélations.

Et le Canard de poursuivre en énumérant, parmi d’autres “vérités premières”: “c’est l’armée de Bachar, avec le soutien militaire de la Russie, de l’Iran et du Hezbollah, qui a empêché Daech de planter ses drapeaux noirs sur Damas”. En quelques jours, la Russie a réussi à mettre en déroute l’état islamique. Situation embarrassante pour Washington qui démontre de manière éclatante, que, jusqu’ici, les Etats-Unis et ses alliés n’ont pas fait grand-chose pour éliminer Daech. En effet, opérant depuis plus d’un an, la coalition menée par les Etats-Unis et composée de plus de 60 pays, n’est toujours pas venue à bout de l’Etat islamique (30.000 hommes selon la CIA).

Ce contenu a été publié dans Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.