Publié le

Notre peur la plus profonde

Notre peur la plus profonde n’est pas d’être incapables. Notre peur la plus profonde est d’être puissants au-delà de toute mesure. C’est notre lumière, pas notre ombre qui nous effraie le plus. Nous nous demandons : « Qui suis-je pour être brillant, magnifique, talentueux et fabuleux ? ». En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? Vous êtes un enfant de Dieu. Jouer petit ne rend pas service au monde. Il n’y a rien de sage à vous rétrécir pour que les autres ne se sentent pas en danger à cause de vous. Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu, qui est au-dedans de nous. Elle n’est pas seulement dans certains d’entre nous, elle est dans chacun et, en laissant notre lumière briller nous donnons aux autres la permission d’en faire autant. Lorsque nous sommes libérés de notre peur, notre présence libère les autres.

Marianne Williamson

Publié le

Un credo pour la vie.

visage

Au bout de la route
Là où l’asphalte et les certitudes finissent

Un Credo pour la Vie …

Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres.
C’est précisément parce que nous sommes tous différents que nous sommes tous uniques.
Ne fixe pas tes buts en fonction des autres. Toi seul sais ce qui est bon pour toi.
Soit toujours à l’écoute de tes plus profonds désirs. Tiens à eux comme tu tiens à la vie,
car sans eux, la vie n’est rien.
Ne laisse pas la vie filer entre tes doigts en songeant au passé ou en rêvant à l’avenir.
Vis ta vie jour après jour.
Et tu vivras ainsi intensément chaque jour de ta vie.
Ne baisse pas les bras tant que tu as encore quelque chose à donner.
Rien n’est jamais perdu tant que tu continues de lutter.
N’aie pas peur d’admettre que tu n’es pas parfait.
C’est ce lien fragile qui nous relie les uns aux autres.
N’aie pas peur de prendre des risques. C’est en prenant des risques que le courage s’apprend.
N’écarte pas l’amour de ta vie en prétendant qu’il n’existe pas.
Le meilleur moyen de trouver l’amour est de le donner ;
Le meilleur moyen de perdre est de le retenir prisonnier ;
Et le meilleur moyen de le garder est de lui donner des ailes.
N’étouffe pas tes rêves.
Ne pas avoir de rêves, c’est être sans espoir.
Être sans espoir c’est errer sans but.
Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte que tu oublies d’où tu viens et où tu vas.
La vie n’est pas une course mais un voyage dont il faut savoir goûter chaque étape.

Nancye Sims

Publié le

Desiderata

Max Erhman

Va paisiblement ton chemin à travers le bruit et la hâte, et souviens-toi que le silence est Paix. Autant que faire se peut, et sans courber la tête, sois ami avec tes semblables. Exprime ta vérité calmement et clairement, et écoute les autres, même les plus ennuyeux ou les plus ignorants, eux aussi ont quelque chose à dire.
Fuis l’homme à la voix haute et autoritaire, il pèche contre l’esprit. Ne te compare pas aux autres, par crainte de devenir vain ou amer, car toujours tu trouveras meilleurs ou pires que toi.
Jouis de tes succès, mais aussi de tes plans.
Aime ton travail, aussi humble soit-il, car c’est un bien réel dans un monde incertain. Sois sage en affaires, car le monde est trompeur, mais n’ignore pas non plus que vertu il y a, que beaucoup d’hommes poursuivent un idéal, et que l’héroïsme n’est pas chose si rare.
Sois toi-même, et surtout ne feins pas l’amitié, n’aborde pas non plus l’amour avec cynisme, car malgré les vicissitudes et les désenchantements, il est aussi vivace que l’herbe que tu foules.
Incline-toi devant l’inévitable passage des ans, laissant sans regret la jeunesse et ses plaisirs.
Sache que pour être fort tu dois te préparer, mais ne succombe pas aux craintes chimériques qu’engendrent très souvent fatigue et solitude.
En deçà d’une sage discipline, sois bon avec toi-même.
Tu es bien fils de l’Univers, tout comme les arbres et les étoiles, tu y as ta place et quoi que tu en penses, il est clair que l’Univers continue sa marche, comme il se doit.
Sois donc en paix avec Dieu, quel qu’il puisse être pour toi, et quelles que soient ta tâche et tes aspirations, dans le bruit et la confusion de la Vie, garde ton âme en paix.
Malgré les vilenies, les labeurs, les rêves déçus, la Vie a encore sa Beauté. Sois prudent, essaye d’être heureux.

Poème de Max Erhmann (1927)

Télécharger : Desiderata avec mise en page (à distribuer sans modération)

Publié le

Les cinq accords toltèques

Don Miguel Ruiz

1. Que votre parole soit impeccable.
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.

2. Ne réagissez à rien de façon personnelle.
Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

3. Ne faites aucune supposition.
Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. À lui seul cet accord peut transformer votre vie.

4. Faites toujours de votre mieux.
Votre « mieux » change d’instant en instant, quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

5. Soyez sceptique, mais apprenez à écouter.
L’écoute cette fois, ne nous mène pas à croire ce qu’on nous dit, mais à comprendre celui ou celle qui nous le dit (cinquième accord ajouté dans le livre du même nom)

les quatre accords toltèques      Cinquième accord toltèque