France – Le désherbant Roundup de Monsanto “enfin” interdit en libre-service

RoundupLa ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a annoncé, dimanche 14 juin sur France 3, l’interdiction de la vente en libre-service dans les jardineries du désherbant vedette de Monsanto, le Roundup, afin de lutter contre les effets néfastes des pesticides. « La France doit être à l’offensive sur l’arrêt des pesticides, a déclaré la ministre. Elle doit être aussi à l’offensive sur l’arrêt des pesticides dans les jardins », a-t-elle dit.
Le Roundup avait été remis au centre de l’actualité après le classement en mars du glyphosate, son principe actif, comme cancérogène « probable chez l’homme », même si les « preuves sont limitées », par le Centre international de recherche sur le cancer. Notons que le Roundup est toujours en vente libre en Belgique. Remarquons également qu’au niveau européen, le glyphosate (nom chimique du Roundup) arrive, fin décembre 2015, à l’expiration de son autorisation.

Ce contenu a été publié dans Economie, Médecine, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.