Publié le

La saga du vaccin ou les mensonges successifs des gouvernements

Non stop vaccination

Le vaccin :
– immunise à 95 %,
– immunise à 75 %,
– immunise à 50 %,
– n’immunise pas, mais réduit la transmission,
– ne réduit pas la transmission mais empêche les formes graves,
– n’empêche pas les formes graves mais vous ne finissez pas aux soins intensifs,
– vous finissez aux soins intensifs mais vous ne mourrez pas,
– vous mourrez mais en bonne santé

Comme le disait un humoriste français, un vaccin qui dure 4 mois, ce n’est pas un vaccin, c’est un lissage brésilien …

Publié le

Le Code de Nuremberg

Le Code de bioéthique de Nuremberg définit les cas où un traitement expérimental peut être administré. L’injection obligatoire se heurte à presque tous les articles dudit code, notamment l’article 1 :

Article 1.
Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne intéressée doit jouir de capacité légale totale pour consentir, qu’elle doit être laissée libre de décider sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d’autres formes de contrainte ou de coercition.

Voici les dix articles du code de Nuremberg in extenso.

Publié le

Plus on vaccine, plus il y a de contaminations et de variants

Pr Lascola : « Regardez la carte, c’est une évidence, là où il y a le plus de vaccins injectés, c’est là où il y a le plus de cas ! Et arrêtez de dire qu’il y a de nouveaux variants à cause des non vaccinés…C’est justement à cause des doublement vaccinés ! »

Le Professeur Bernard La Scola est médecin microbiologiste, virologue et directeur du laboratoire P3 de l’Institut Hospitalo-Universitaire en Maladies Infectieuses de Marseille (IHU)