Révélations sur la NSA : il y a pire que PRISM

Voici, et de loin, la partie la plus effrayante: la collecte des métadonnées.

ServeurDataOubliez Prism, le système de la NSA permettant d’extraire des données à partir de Google, Facebook et consorts. Le programme secret le plus effrayant révélé par les récentes fuites concerne la collecte et le stockage de millions de relevés et de géolocalisations téléphoniques de citoyens américains.

Si on en croit des employés de l’agence de renseignement, passés comme présents et qui ont tous utilisé l’énorme base de métadonnées obtenue auprès des principaux opérateurs télécoms du pays, ces informations sont tout ce qu’il y a de plus accessible pour la communauté du renseignement, et ce depuis de simples ordinateurs.

Détails sur : http://www.slate.fr

Ce contenu a été publié dans Politique, Technologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.