Le Parlement Européen refuse l’ouverture d’une commission d’enquête sur les Luxleaks

La toute puissante conférence des présidents du Parlement européen a décidé jeudi 5 février qu’il n’y aurait pas de commission d’enquête sur le dossier des Luxleaks. Une décision surprenante alors que la demande d’ouverture de cette commission d’enquête sur les pratiques fiscales du Luxembourg avait été signée par suffisamment d’eurodéputés, soit 188 d’entre eux.

Pour ceux qui croient que Europe égale transparence …

Ce contenu a été publié dans Droits de l'Homme, Economie, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.